Problème

Simone veut se rendre à Paris.

Elle prend le RER B à la riante gare de Machin-les-Bleds, à 25 km de Paris.

Sachant qu’un RER roule en moyenne a 60 km/h, combien de temps mettra Simone ?

[Réponse : 2h, ah ah AH AH ! Serait-ce de la physique quantique ?]

Publicités

Hibernatus

Mes bien chers lecteurs, lectrices, robots du web, je voulais commencer par m’excuser de cette longue absence, j’ai dû cruellement vous manquer, la vie n’avait plus la même saveur, j’en suis sûre.

Mais l’hiver, j’ai besoin d’hiberner.

Malgré mon apparence nordique (on m’a souvent prise pour une Allemande quand j’étais jeune, ce qui ne manquait pas de me vexer, car c’était l’époque où les Allemands étaient les représentants du mauvais goût, avec leurs chaussettes-sandales, et si même moi je m’en rendais compte, c’est que c’était vraiment le summum du fashion faux-pas), j’ai un métabolisme du sud, ce qui fait que quand la lumière baisse, que la chaleur s’en va et que les canards migrent en piaillant, je perds mon énergie, je dépéris.

Mais en fait, la vérité, j’ai fait plein de trucs cet hiver.

  1. Je suis allée en Allemagne, où j’ai mangé le fromage le plus mauvais du monde. Malheureusement j’ai oublié son nom, ce qui fait que si je retourne dans ce pays, il y a un risque que je retombe dessus. J’ai aussi mangé un bagel pute (la preuve en image) qui n’avait rien de mémorable à part son nom.
    bagel pute
  2. J’ai fêté Noël, et ma fille a eu un robot. J’ai assisté au montage du robot, fait la hotline quand elle vissait un truc à l’envers (mais pas tant que ça), et brillamment grillé le cerveau du robot après 5 minutes d’activité (et plusieurs mois de montage). Je voulais juste uploader la version en français pour que ma fille joue mieux avec, parce qu’elle avait du mal à comprendre son accent de robot anglais. Je pense avoir perdu pas mal de points de popularité, mais quand je vois l’exemple de Fillon, je suis confiante dans l’indulgence et les capacités d’oubli du peuple.
    Le robot qui ne voulait pas parler français.
    Le robot qui ne voulait pas parler français.
  3. Je suis aussi allée voir l’exposition Kchtouchtkchtine (j’ai la flemme de chercher le vrai nom, déso) où j’ai photographié une statue qui ne ressemble à rien pour faire mon intéressante. Mais l’expo était géniale, j’ai kiffé le principe de réserver pour un créneau horaire et de ne presque pas faire la queue, et encore plus de tomber sur une collègue en manteau faux léopard dans les chiottes.
    statue
  4. Je me suis entraînée comme une brute pour le semi-marathon de début mars, jusqu’à ce que le toubib me demande d’arrêter parce que ma douleur au genou, c’était les cartilages qui frottaient les uns contre les autres, et que ça suffisait les conneries. Depuis, je pleure.
  5. J’ai lu un livre de Desproges que je ne connaissais pas, Les étrangers sont nuls, et j’ai ricané comme une hyène pendant plusieurs trajets en RER (il faut bien ça pour se marrer dans le RER B, je vous demande de me croire).
    img_0074
  6. Je suis allée au stade de France voir nos valeureux bleus mettre la branlée aux Ecossais. J’ai constaté plusieurs chose : il n’y a vraiment pas beaucoup d’ambiance au stade de France, les Ecossais sont vraiment en kilt, et il y a vraiment des jobs à la con (les types qui sont assis dos au match, dans une zone de no man’s land, pour surveiller le public, je ne suis même pas sûre que le mec avec sa pompe à bière dans le dos vienne les voir).
    img_0240

A l’année prochaine pour de nouveaux résumés en images.